Comment être une vraie lady ?

Je feuillète en ce moment un petit livre intitulé « Comment être une vraie lady ». Inutile de préciser que je l’ai acheté par curiosité. Vous vous doutez bien que j’ai horreur des « codes de conduites ». Cependant, lire un livre qui remmène la femme à un « présentoir » peut être interessant. Voir ce qui « doit » être fait et l’opposer à ce qu’on fait est génial non ? Enfin… Je vais prendre certains passage au cours de mes prochains articles et les commenter. Je me régale d’avance. N’étant pas une Middleton, je n’ai aucun protocole à respecter. Je suis bien élevé, j’ai de bonnes manières, alors, qu’on ne viennent pas me dire de servir un plat chaud de la main gauche ! #gallery-7 { margin: auto; } #gallery-7 .gallery-item { float: left; margin-top: 10px; text-align: center; width: 33%; } #gallery-7 img { border: 2px solid #cfcfcf; } #gallery-7 .gallery-caption { margin-left: 0; } /* see gallery_shortcode() in wp-includes/media.php */

Alors, si on s’en tient au début du bouquin, « la lady ne ressemble à personne ; elle est au dessus de la moyenne des autres femmes. En un mot : elle se distingue. On dit d’elle que c’est une « grande dame », même si elle ne dépasse pas le mètre cinquante. Aucune femme ne la jalouse, aucun homme ne la désire avec concupiscence. Elle est parfaitement respectable et, quand on dit d’elle qu’elle est belle, c’est une douceur dans la voix, comme pour remercier de la connaitre…. » Ca vous donne envie ça ? Je veux dire : soyons des bonnes soeurs à se moment là non ?

Comme si le côté boring de la chose n’était pas suffisant, on nous rebalance que une lady est la reine des basiques.

« Dans son dressing, la lady possède des chemisiers noirs, bleu marine, blancs, crème, des jupes, pulls, pantalons, chaussures et manteaux assortis. (WAOW ELLE S’HABILLE) Tous ses vêtements étant de bonne facture ainsi que de matière noble, elle les conserve longtemps, sa silhouette varie peu. La lady paraît toujours habillée de la même façon mais dans le même temps, on semble découvrir sa tenue (euuuhhh on parle toujours de Mme de Fontenay ? Excusez moi mais c’est dépassé non ?)


Et puis on nous parle de l’odeur de la lady quoi ! Un sillage renversant d’après le bouquin.

« La lady se distingue par un parfum unique et en même temps familier, comme si son sillage traversait le temps. Elle porte un parfum qui pourrait nous rappeler notre grand-mère (du pipi de chat quoi ! Soyons honnête). Elle marche, et c’est un nuage de senteurs délicates qui la suis comme une traîne invisible (honnêtement, du pipi de chat qui embaume la salle, ça ne m’enchante pas davantage). » Bien entendu, ils nous donne quelques références en matières d’odeurs, notamment un Best-seller quoi : Chanel N°5. Dites moi que ce n’est pas exagéré ça. On tombe dans un cliché merdeux…Une femme vitrine qui pue encore la boutique !


Voilà ce qu’on retrouve sur les 5 premières pages du livres. J’ai donc de quoi imaginer le pire sur les 150 autres pages à venir. Je ne manquerais pas de vous partager certains passages. J’ai hâte d’arriver au chapitre : « UNE MERE EXEMPLAIRE » ou encore « UNE EPOUSE RESPECTABLE ». Mai qu’est-ce qu’on va rire !!!


Partager :

  1. Twitter

  2. Facebook

#waow #lady #grandedame #chemisiers #GenevièvedeFontenay #assortis #bleumarine #manteaux #vraielady

mvse-website-logo 2.gif
0

HOW IT BEGAN ?

I had no plan! Here is my truth. Didn’t hire a storyteller and will not lie so here I am! An avid life lover, who traveled enough to feed her creativity. The glamorous, the nomad, the retro, the clean and opulence… I’ve seen and loved them all. Life is too short to have rules and structures when it comes to art.. “You have to choose what your brand should look like”- they said… I want my brand to be felt… Fragments of emotions captured on textiles that’s all: MVSE.

BE SOCIAL WITH US 

  • Instagram
  • Facebook

Sign-up for our emails to be among the first to gain access to exclusive MVSE news, updates, and New collection arrivals.

©MVSE.