DIOR | Collection Croisière 2018

Vu sur DiorMag. J’étais obligée de partager cette incroyable collection croisière qui illustre la féminité primitive, la suave et la sauvage ! C’est dans un cadre plutôt arides sur les hauteurs de Calabasas que le défilé a eu lieu. #gallery-1 { margin: auto; } #gallery-1 .gallery-item { float: left; margin-top: 10px; text-align: center; width: 25%; } #gallery-1 img { border: 2px solid #cfcfcf; } #gallery-1 .gallery-caption { margin-left: 0; } /* see gallery_shortcode() in wp-includes/media.php */

Motifs amérindiens

Maria Grazia Chiuri a revisité et détourné les étoffes des costumes des Indiens d’Amérique, comme ces motifs géométriques colorés, réinterprétés en jacquard de soie. #gallery-2 { margin: auto; } #gallery-2 .gallery-item { float: left; margin-top: 10px; text-align: center; width: 25%; } #gallery-2 img { border: 2px solid #cfcfcf; } #gallery-2 .gallery-caption { margin-left: 0; } /* see gallery_shortcode() in wp-includes/media.php */

Motifs amérindiens


Fleurs du désert

On les retrouve imprimées sur une robe chemise, comme ici, ou bien encore brodées sur du tulle : les fleurs du désert, symbole d’une féminité sauvage, ont inspiré la Directrice Artistique Maria Grazia Chiuri pour sa première collection croisière pour la Maison. #gallery-3 { margin: auto; } #gallery-3 .gallery-item { float: left; margin-top: 10px; text-align: center; width: 25%; } #gallery-3 img { border: 2px solid #cfcfcf; } #gallery-3 .gallery-caption { margin-left: 0; } /* see gallery_shortcode() in wp-includes/media.php */

Fleurs du désert


Féminité primitive

Figurée sur des pièces en maille de la collection croisière 2018, une silhouette féminine tout en courbes évoque à la fois la ligne Ovale, du défilé printemps-été 1951 de Christian Dior, et la Vénus de Willendorf, cette statuette datant de l’époque paléolithique. #gallery-4 { margin: auto; } #gallery-4 .gallery-item { float: left; margin-top: 10px; text-align: center; width: 25%; } #gallery-4 img { border: 2px solid #cfcfcf; } #gallery-4 .gallery-caption { margin-left: 0; } /* see gallery_shortcode() in wp-includes/media.php */

Féminité primitive



Plumes


Assemblées par milliers sur des jupes et des robes, les plumes que l’on retrouve dans certaines silhouettes de la collection croisière 2018 de Dior par Maria Grazia Chiuri sont à l’image de la collection : une rencontre entre inspirations primitives et raffinement couture. #gallery-5 { margin: auto; } #gallery-5 .gallery-item { float: left; margin-top: 10px; text-align: center; width: 25%; } #gallery-5 img { border: 2px solid #cfcfcf; } #gallery-5 .gallery-caption { margin-left: 0; } /* see gallery_shortcode() in wp-includes/media.php */

Plumes


Ce diaporama nécessite JavaScript.

Partager :

  1. Twitter

  2. Facebook

#fashion #Artistique #Calabassas #California #collectionCroisière #2018 #directriceartistique #Dior #Directrice #Californie #Calabasas #christiandior #PAP #LosAngeles #DiorMag #défilé #Mode #Chiuri #directriceartistiqueMariaGraziaChiuri #prêtàporter #CollectionCroisière2018 #MariaGraziaChiuri #DiorMagazine #MariaGrazia #LA