Disons-nous les vérités | Les fausses femmes BIO, vous êtes pénibles !

J’ai deux trois coups de gueule à passer et, pour ne pas rendre mon blog nuisible aux yeux de mon lectorat (qui pour la plupart est positif), je vais les espacer.

DONC, j’ai récemment eu une conversation avec ma main gurl : Fatou de Black In The Air et, nous échangions sur les ras le bol généraux qu’on a sur les fausses femmes BIO.

Les fausses femmes bio vous savez, celles qui se la ramènent toujours pour vous demander ce qu’il y a dans la composition des produits que vous appliquez. Celles qui sont les premières à pointer du doigt les « perturbateurs endocriniens » (si je reprends leurs expressions) au sein de vos flacons, ce qu’il y a dans vos shampoings et même la matière avec laquelle le produit est conservé…, mais sont bien heureuses de venter les mérites de leurs rouges à lèvres blindés de plomb qui ont l’avantage d’avoir une tenue de 24h, et les déos de 48h on en parle même pas.

Elles finissent de boire le litre de coca requis en se léchant goulûment les doigts après un burger au Mc Do, aiment les gels douches aux textures étranges, la lessive qui sent bon les fleurs et la crème qui glisse sur les mains. Bah alors ? Il n ‘y a pas de produits chimique dedans peut-être là ? Ça boit du vin, ça se gargarise de différentes liqueurs à outrance, ça mange des chips, du microondable, des conserves et certainement pas du bio, ça va acheter des rals à 3€ (alors je vous laisse imaginer la composition du bordel) MAIS, ça demande encore ce qu’il y a dans la composition des shampoings que vous mettez sur vos cheveux !

Non mais !

Je trouve ça tellement hypocrite… Ce que vous mettez dans votre bouche devrait être plus important que ce que vous appliquez en surface. J’ai vraiment l’impression que certaines prennent un malin plaisir à déranger les blogueuses juste histoire d’avoir un débat stérile sur une information dont elles n’en n’ont cure ! La recherche de la controverse, de la contradiction et du foutage de gueule agace sincèrement.

Je vais encore prendre l’exemple de ma sœur (qui est clairement à l’opposé de moi). Ma sœur Lilly Darling est la définition d’une femme Bio (même son pop corn elle l’achète bio pour vous dire). Son alimentation 100% bio (à l’exception de quelques Five guys annuel), ses cosmetics bio & co. Je comprends d’où vient le questionnement parce que son mode de vie y est affilié. Moi en revanche (tout l’inverse), là où il y a la cochonnerie, j’ai le radar. Les produits siliconés marchent du feu de Dieux sur mes cheveux défrisés (ça les gaine vraiment), les ongles chromés je suis prêtes à essayer, le pop corn je le veux gras et bien beurré, le chocolat uniquement au lait (le noir est bien trop proche du sain), et, tout le monde connaît mon amour pour les cosmétiques (et je peux compter sur le bout des doigts combien sont bio dans ma salle de bain).

Ironie du sort ? Ma sœur est souvent malade (grippe, toux, maux de tête & co), elle fait de l’acné et se retrouve à devoir utiliser les mêmes produits que moi pour s’en sortir ! Moi en revanche, je ne me souviens pas de ma dernière chute santé (il y a 5 ou 6 ans sans doute, même si je sais que ma mauvaise hygiène de vie me rattrapera), niveau acné c’est vraiment passager et, mes produits me vont à merveille. Je ne dis pas que le bio est moins bon (jamais je ne me le permettrais) surtout lorsqu’on sait que c’est tellement meilleur niveau santé. Je pense en revanche que pour les cosmétiques, le bio ne va pas à tout le monde. Nos cheveux (pour ne prendre qu’un exemple) sont tellement modifiés (produits chimiques) par les colorations, défrisages, lissages répétés …, que le bio ne parle plus exactement le même langage et, ne peut agir au mieux parce que la base est différente.

Les déodorants, les parfums, le maquillage, les produits solaires, les soins du corps, les produits d’hygiène dentaire, les soins des cheveux et du visage…  QUE DES PARABENS pour la plupart.

Ah, les parabens ! Que des slogans plus blancs que blancs ont-ils fait fleurir sur les emballages ! Se revendiquer comme « sans parabens » semble être devenu le passage obligé pour vendre les cosmétiques et produits d’hygiènes. Quitte à remplacer ces conservateurs par d’autres pas très nets non plus. La methylisothiazolinone, l’ethylparaben et methylparaben ont été blanchis par les experts français et européens. À l’inverse, les plus dangereux (isobutyl, isopropyl, benzyl, pentyl, phenylparaben) sont interdits depuis 2014. MAIS le butylparaben et le propylparaben restent autorisés alors qu’ils sont considérés comme perturbateurs endocriniens.

Un moyen mnémotechnique pour s’en souvenir ? J’ai vu sur le site « Que Choisir » que  : ceux qui commencent par P ou B ne sont « Pas Bons » ! Pourtant, on en trouve encore, y compris dans des références destinées aux tout-petits, comme certaines lingettes, quelques dentifrices…, d’ailleurs, le dentifrice ne sert à rien ! Le saviez-vous au moins ? Le dentifrice n’a aucune utilité hygiénique (si ce n’est que l’odeur d’eucalyptus). C’est le brossage des dents qui nettoie (la mécanique), pas le produit. Il vaut mieux se faire un bain de bouche durant 20 min à l’huile de coco (bien plus efficace au quotidien).

Bref, ne nous étalons pas trop sur un sujet qui ne valait peut-être même pas un article mais, mon message est simple. Les blogueuses ne sont pas médecins ni chimistes et encore moins des conseillères de vente pharmaceutique, et n’appartiennent pas au corps médical (toutes catégories confondues) . Ce sont des femmes comme vous, qui ont décidé de partager leurs passions, coups de cœur, astuces, life style & co. Il est inutile de pomper leur air avec des questions à deux francs que google peut très bien prendre en charge si seulement vous preniez la peine de ne plus avoir le travail mâché (ne serait-ce que pour le bien de votre démarche réflective).

BILAN : Si vous n’êtes pas vegan et que vous ne mangez pas bio, ne venez pas faire jouer les concernées à nous demander la composition et les propriétés des conservateurs, filtres solaires, émollients et toutes sortes d’ingrédients qui composent nos produits.

Bien merci.

Partager :

  1. Twitter

  2. Facebook

#pentyl #lethylparaben #butylparaben #conservateurs #propylparaben #isobutyl #Cosmetics #lepropylparaben #cosmétiques #cosmétique #vegan #Bio #conservateur #paraben #isopropyl #methyl #methylisothiazolinone #produitsdhygiènes #methylparaben #benzyl #phenylparaben

mvse-website-logo 2.gif
0

HOW IT BEGAN ?

I had no plan! Here is my truth. Didn’t hire a storyteller and will not lie so here I am! An avid life lover, who traveled enough to feed her creativity. The glamorous, the nomad, the retro, the clean and opulence… I’ve seen and loved them all. Life is too short to have rules and structures when it comes to art.. “You have to choose what your brand should look like”- they said… I want my brand to be felt… Fragments of emotions captured on textiles that’s all: MVSE.

BE SOCIAL WITH US 

  • Instagram
  • Facebook

Sign-up for our emails to be among the first to gain access to exclusive MVSE news, updates, and New collection arrivals.

©MVSE.