DIVADOR : le luxe du cheveu.

Samedi dernier, je me suis rendue au salon de coiffure DIVADOR, spécialiste de la vente de cheveux naturels. J’avoue que je connaissais déjà la marque mais uniquement de nom, tant la qualité sortait de l’ordinaire, mais je n’avais jamais fait la démarche de m’y rendre jusqu’au soir où, j’ai proposé une échange de bons procédés avec DIVADOR et elles ont accepté.

Je devais en quelque sorte donner mon avis sur le salon et la qualité du cheveux et, en échange, une coiffure m’était offerte. GÉNIALE non ? Vous savez que je suis franche et que par conséquent, mon avis n’a en aucun cas été influencé par le service offert.

C’était en plus une occasion de rêve pour vous faire part de cette expérience et au final, partager avec vous les dessous du tissage ainsi que les questions qu’on se pose toutes !

J’ai eu la chance de m’entretenir avec la co-gérante de DIVADOR Edwige, qui m’a très vite mise à l’aise en m’expliquant les différents types de cheveux naturels et comment différencier le vrai du faux sur le marché capillaire. J’ai été reçu dans le bureau de la gérante, , Mme Dorothée Nguioulani, une douce et très discrète femme ! Je dois avouer que c’est assez rare de voir un salon spécialisé dans le tissage « afro » d’avoir un bureau.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’était d’ailleurs la première fois pour moi que j’avais à faire à un service prémium pour me faire une pose de mèches. C’était une très belle expérience. Vous savez toutes que je n’ai rien contre les tissages dans les quartiers plus populaires, je vous ai confié à plusieurs reprises que je me faisais coiffer à château d’eau. Mais je dois avouer que, de temps en temps, il n’est vraiment pas désagréable d’avoir un salon propre, distingué, silencieux…. pour se faire coiffer.

Le salon/Showroom est à 3 étages et très cosy, au premier étage se trouve le bureau, le rez de chaussée est consacré à la vente des mèches (activité principale), et le sous sol est dédié à l’espace coiffure.

J’ai été agréablement surprise par l’ambiance de l’espace coiffure qui est calme, mais très familiale. On a ainsi rigolé de sujets simples mais pleins de souvenirs d’enfances tels que « les tresses au fil serrées à en donner des traits asiatiques, tellement la tête était tiré »… Et Georgette, la coiffeuse que j’ai eu envie d’appeler « MA’ Georgette » tout le long de la prestation, m’a parlé de son époque où les défrisants étaient un mélange de « savon et de soude tellement brulants » (vendu à 25 cfa, même pas 5 centimes au marché) qu’elle avait finit par les rebaptiser « attrape ton cœur ». Oh la la…

Je voulais une coiffure assez estivale en attendant les beaux jours, et c’est super parce que Edwige pensait pareil. C’est donc une mèche curly qui a fait mon bonheur !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ma première coupe a été faite par MA’Georgette, qui a vraiment pris 10 bonnes minutes pour m’expliquer ce qu’elle allait me faire, si je le voulais et comment entretenir ces mèches si particulières…. Ensuite, elle m’a tracé le « fameux rond » (pour celles qui ne savent pas, le rond est un support en nattes ou on viendra greffer les mèches).

Une mèche ondulée de 26 pouces que je trouvais bien trop longue. J’ai essayé de tenir la semaine avec, puis je suis retournée au salon histoire de la couper un peu pour y donner une forme.

Ma deuxième coupe (la plus courte) a été réalisée par Aïcha, qui il faut le dire à réussi sa coiffure mais bien trop courte comparée à ma demande initiale. Je vais être franche, la coupe était belle, mais j’ai été assez déçue de voir une réduction de quasiment 25 centimètres  quand je m’attendais à 7 centimètres, voir 10 centimètres en mois gros maximun ! Ce n’est pas moi qui vais vous apprendre ce que ça fait de sortir d’un salon frustrée…Je voyais bien qu’elle était très embêtée surtout que j’avais du mal à cacher mon manque d’enthousiasme, mais le coup de ciseau a été plus fort que tout… Résultat, je me fais encore moins à la coupe courte… Malheureusement, ce genre de cheveux ne repoussent pas ! #gallery-7 { margin: auto; } #gallery-7 .gallery-item { float: left; margin-top: 10px; text-align: center; width: 33%; } #gallery-7 img { border: 2px solid #cfcfcf; } #gallery-7 .gallery-caption { margin-left: 0; } /* see gallery_shortcode() in wp-includes/media.php */

Je vous conseille donc d’acheter vos mèches à la bonne taille, cela évitera les petits incidents de parcours.

Heureusement que la qualité des mèches est incroyable, j’ai pu me consoler dessus. Certes les prix sont de 40€ en moyenne plus élevés par rapport aux mèches à château d’eau et, même si au début je pensais les tarifs scandaleux, cela s’explique clairement par la qualité. Il y a une grande différence tant bien sur la texture, que visuellement ! On a vraiment le luxe du cheveu à porté de main..

Si il est vrai que l’espace coiffure (qui est vraiment une activité annexe) m’a moins convaincu que l’espace mèches ( réelle activité de DIVADOR), c’est cependant avec beaucoup d’attention que le travail a été fait ! J’ai aimé le fait qu’elles prennent le temps de me parler de sujet capillaire me concernant et qu’elle ne mangent pas forcément de poisson entre deux tresses (comme beaucoup de coiffeuses « afro ») ! Croyez-moi, ça fait la différence…

Enfin, j’ai vraiment aimé l’équipe DIVADOR qui met la femme à l’honneur en lui offrant le meilleur. Le showroom est propre, les conseillères de ventes de mèches sont gentilles et accueillantes et surtout patientes, quant à  la qualité des mèches proposées, je dirais EXCEPTIONNELLE !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Merci à l’équipe DIVADOR.

Où trouver le salon :

29 Boulevard de Courcelles  75008 Paris

01 48 74 04 76

Vous pouvez les suivre sur leur page facebook : DIVADOR

Petit récapitulatif sur les différents types de cheveux…

Ondulé: comme son nom l’indique, ce cheveu reprend l’ondulation naturelle du cheveu, elle peut être prononcée ou pas assez. l’avantage de ce cheveu, est qu’on peut le boucler, le raidir a sa guise. Après un shampoing, il reprend sa forme originelle.Raide: Contrairement au cheveu ondulé, il n’a pas d’ondulation naturelle et garde une tenue apprêtée (coiffée). Il peut aussi être bouclé mais redevient raide au premier shampoing et le reste. Curly : autrement appelé « boucle naturelle », est un cheveu avec une ondulation très prononcée. Body Wave: sa boucle est plus ou moins travaillé de manière à ce qu’elle reflète le mouvement d’une vague sur le cheveu. Jackson: la particularité de ce cheveu est qu’il est entre le cheveu ondulé et bouclé. Pour celles qui veulent avoir un cheveu ondulé plutôt « effet coiffé », ce produit répondra à leurs attentes. Deep Wave: c’est un cheveu avec une boucle permanente. Kinky: c’est un cheveu frisé presque crépu qui rappelle le cheveu afro naturel. Yaki: c’est le cheveu ondulé travaillé de manière à ce qu’il ressemble au cheveu africain défrisé.

Partager :

  1. Twitter

  2. Facebook

#Divador #cheveux #extensions #mèchesnaturelles #mèches

mvse-website-logo 2.gif
0

HOW IT BEGAN ?

I had no plan! Here is my truth. Didn’t hire a storyteller and will not lie so here I am! An avid life lover, who traveled enough to feed her creativity. The glamorous, the nomad, the retro, the clean and opulence… I’ve seen and loved them all. Life is too short to have rules and structures when it comes to art.. “You have to choose what your brand should look like”- they said… I want my brand to be felt… Fragments of emotions captured on textiles that’s all: MVSE.

BE SOCIAL WITH US 

  • Instagram
  • Facebook

Sign-up for our emails to be among the first to gain access to exclusive MVSE news, updates, and New collection arrivals.

©MVSE.