Enquête exclusive | M6 vous êtes Lamentables !

Il est assez est irritant de devoir quitter la quiétude de son transat, posé face à la mer, pour commenter les inepties d’une chaîne qui se veut grande mais pense bien trop petit…

Je m’étais livrée aux douceurs du farniente et n’étais point en peine de mon séjour au Kenya; je m’y trouvais parfaitement bien d’ailleurs. A vivre à ma mode et me promener de bouquins en bouquins afin d’en apprendre davantage sur l’Afrique.

Il a fallu que vous veniez gâcher un si beau rythme de vie avec votre concerto de sottises lors de votre Enquête Exclusive sur M6, dédiée à la réussite des africains à Paris intitulée : « Black, chics et festifs : secrets et succès des Africains de Paris ».

Laissez-moi commencer par ceci : Je ne sais pas réellement ce qui m’a poussée à regarder (bien que péniblement), un documentaire mettant en exergue une vision aussi tronquée de la diaspora, ou se succèdent clichés et méconnaissances quasi totalitaire du succès.

« Ils sont blacks, fiers de leurs origines, ils aiment le luxe et faire la fête: bienvenue chez les Africains de Paris ». D’entrée de jeu, c’était terminé pour moi. Ce complexe qu’ont certains blancs de dire « blacks » et non pas noirs parce que ça fait plus « stylé » me fatigue réellement. Quelle est cette gêne qui vous met si mal à l’aise de dire NOIRS ? Si certains ne font toujours pas la distinction et persistent à penser que ce n’est pas si important que cela, et bien ça l’est ! Blacks semble être devenu un dérivé de noir, à croire qu’il y a un problème avec le mot… (je ne vais pas m’éloigner du sujet, mais la parenthèse devait se faire).

D’ailleurs vous parlez de qui au juste ? Des Africains de Paris ? Des noirs de Paris ? De la Diaspora ? Parce que si je dois apporter quelques éclaircissements : TOUS LES AFRICAINS NE SONT PAS NOIRS.

(voir la video ici) https://replaytvstreaming.com/emission-magazine/919-enquete-exclusive-black-chics-festifs-secrets-succes-africains-de-paris.html

Dois-je rappeler à M6 que le succès n’a pas de couleur ? Parce que la vision qu’ils ont du succès des noirs à Paris semble être très inquiétante. On nous bassine avec ce Château d’Eau perpétuel qui fatigue, tant il a ouvert tous les documentaires sur les noirs, les immigrés, les produits éclaircissants, les coiffures et visiblement, aujourd’hui le succès….

Parce que je veux bien qu’ils nous montrent des Sapeurs, Dj, Miss, Organisateurs de Soirées et Rappeurs mais : PARLER DE L’INCROYABLE SUCCÈS DES AFRICAINS DE PARIS dans de tels contextes ?

Aucune recherche de fond. Vous nous présentez des profils dans des cadres vomitifs à l’opposé de l’image que tout un chacun se fait de la réussite. A résumer le succès des noirs au showbizz approximatif, aux Miss airant dans des bidons villes, aux tissages de Château d’Eau et aux Églises évangélique ?

Non seulement c’est très mal présenté mais à caractère raciste ! Oui, ce n’est pas parce que ce n’est pas ouvertement dit qu’il y a une absence de racisme profond dans cette « enquête » négligeante et rabaissante au possible.

Comme dit plus haut, le succès n’a pas de couleur. Alors, si on demande à vos même journalistes qui ont pondu ce documentaire sans substance d’illustrer le succès des blancs en Afrique, pensez-vous qu’ils vont dépeindre des portraits aussi primaires du succès ? Nooooon, ils auraient présentés des cadres, chefs d’entreprises de grandes sociétés, entrepreneurs à renommées internationales, médecins, avocats, artistes aux parcours atypiques, influenceurs à forts impacts et ouverts sur le monde, politiciennes, femmes d’affaires redoutables…

Les médias français viennent trop souvent avec un agenda à caractère purement réducteur afin de faire taire le potentiel qu’à la jeunesse noire (encore peu certaine de son avenir) de pouvoir se projeter. J’en ai terminé de dire que c’est de la maladresse ou un manque de connaissances du sujet. C’est cette envie de toujours rabaisser l’image de nos élites mais surtout, de penser qu’on attend une approbation de votre part pour définir la réussite qui nous agace tous !

Vous nous faites passer pour des communautaristes au possible, repliés sur nous même sans échange avec aucune autre culture (si ce n’est ce mariage avec un antillais que vous avez déjà du mal à reconnaître comme français).. En parlant de cela, je ne vois toujours pas le rapport entre le sujet principal et le mariage traditionnel que vous exploitez avec tant de médiocrité (comme l’ensemble de votre torchon imagé).

Vous nous présentez profils après profils, des gens qui dans leur ensemble ne représentent en rien un modèle de réussite (sans insulte aucune), mais en plus de cela, qui nous mettent mal à l’aise face au type de discours qu’ils échangent avec vos journalistes incultes !

Quand j’entends Sekou Diawara dire « Il y a 6 ans  aucun black ne rentrait ici, n’est-ce pas on nous recalait ? » et que votre bonne stagiaire (j’ose espérer que cela en est une) rétorque « et ça vous fait quoi aujourd’hui de voir autant des blacks rentrer ? » puis une autre réponse plus absurde s’en suit « On est fières….. On va prendre le contrôle ici à Paname.  On est tous français, on est chez nous aussi… »

Si vous pensez que c’est une fierté d’entendre cela, laissez-moi vous dire au nom de tous que c’est honteux ! Vous nous faites honte !

Sekou Diawara est un jeune ambitieux qui semble avoir un flair indiscutable dans le monde du divertissement mais, même là, vous avez réussi à l’illustrer en quémandeur de reconnaissance par la société française (la blanche). Je sais très bien comment cela fonctionne. Vous posez des questions au travers desquelles vous orientez les gens à donner des réponses spontanées sous le coup de l’adrénaline et toutes réponses maladroitement dites sont bonnes à publier ! Résultat des courses, même un jeune entrepreneur du showbizz au parcours prometteur passe pour un homme peu intègre. J’ai vu qu’il a reçu beaucoup de jugement face à ces propos mais, lorsqu’on connaît les dessous des médias, croyez-moi sur parole, ils savent bien manipuler la manière dont l’information arrive à nos écrans.

Voici Sibeth Ndiaye, chargée de communication de Monsieur le Président Emmanuel Macron qui brille de par ses stratégies; Rougui Dia surnommée la perle noire de la gastronomie française; Alain Gomis un scénariste et réalisateur primé et reconnu; Imane Ayissi talentueux couturier dont aucune parution de magazines n’a de secret pour lui : Elle, Le Monde, Vogue, Fashion Mag..; Irma Pany diplômée d’une des meilleures écoles de commerce de la ville des Lumières et auteur, compositeur à succès; suivi de près par Gaël Faye, auteur, compositeur, interprète et écrivain qui remporte le Prix du Roman Fnac, le prix Goncourt et ce n’est que le début..; Estelle Domlan, Pr Manager chez Bénéfit Cosmetics (groupe LVMH); Aïssa Maïga, une des étoiles montantes du cinéma français; Sandra Nkake, la chanteuse de jazz et de soul la plus respectée de la capitale; Fatou Ndiaye, l’une des plus grandes blogueuses activistes de Paname suivi de Scheena Donia qui représente avec tant d’élégance la mixité culturelle; la journaliste, réalisatrice et écrivain Rokhaya Diallo (qui a au passage reçu le prix de la lutte contre le racisme et la discrimination du Conseil pour la Justice, l’Égalité et la Paix); Sarah Diouf, la créatrice de la marque Tongoro dont Saint Laurent Paris s’est inspiré fortement au point d’être accusé de plagiat à l’international; Elie Kuamé, le styliste chouchou des célébrités; Bertin Nahum, ingénieur et fondateur d’une start-up d’ingénierie médicale… Les cadres africains du programme LeAD qui vise à développer les compétences des leaders africains de demain et de faire se rencontrer cette élite économique. Pourquoi ne pas avoir fait la démarche de répertorier les grands avocats noirs inscrits au Barreau de Paris ? Dans le secteur médical ? Politique ? Artistique ?

  1. Vous aviez la flemme de faire votre boulot d’investigation ? Manque de compétences ?

  2. S’attaquer à une population noire à peu de répercussion alors même en présentant du n’importe quoi, cela semble être bon pour l’audimat.

  3. Si cela se trouve, c’est votre réelle vision du succès ? Non excusez-moi, du succès noir.

  4. Tant les raisons peuvent être multiples, je m’arrêterai aux énumérées plus haut.

L’incroyable succès des Africains de Paris ? Où sont les beaux quartiers ? Les grandes écoles ? les diplômés ? les belles voitures ? la mode dans son excellence ? On voit juste une population qui quitte les HLM et s’agglutine dans les transports comme les diverses représentations de la France qui se lève tôt… Donc l’Africain à succès équivaut à la France qui se lève tôt ? Les Africains ne savent que danser, chanter, se saper et prier de la sorte ? Jugement rabaissant et irresponsable. Vous m’avez même fait découvrir un monde que je ne connaissais absolument pas jusqu’ici…. Peu exemplaire à toujours dépeindre des noirs au cœur d’une caricature, peu diversifiée et fermée. Après on vient se plaindre des maux de la société…

La fameuse avocate Solange Siyandjé dont vous n’avez même pas daigné passer plus d’une minute cinquante sur son profil, tient en main un ouvrage qui répertorie les parcours de réussites des Africains : « le Gotha noir de l’Europe » A aucun moment vous ne vous êtes dit « pourquoi ne pas s’en inspirer pour faire notre sujet » ?

Scènes après scènes, j’ai beau chercher mais je ne trouve pas la motivation de votre « Enquête Exclusive »… Quel est l’intérêt de montrer une Miss au milieu des ordures en Afrique pour un sujet sur « comment vivent les africains à Paris » ? L’intérêt de montrer un mariage traditionnel de la sorte pourquoi ? Un peu d’Afrique à Montmartre ou encore le Marché Noir, la si raffinée nouvelle Galerie Nelly Wandji, la Fondation Louis Vuitton qui célèbre l’Afrique actuellement, ou plus simplement, les vitrines des Galeries Lafayette, les dernières campagnes de publicités Kenzo n’auraient pas été plus adaptés si vous étiez dans un besoin persistant de représentation de l’excellence noire à Paris ? Parce que voir Château trucmuche et devoir avaler vos documentaires indigestes donnent à la population de réelles intoxications intellectuelles.

Nous n’en sommes plus à attendre de vous de bien nous représenter au travers de vos médias d’une profonde médiocrité. Nous en sommes à vous demander de vous taire.

Alors fermez-la !

Partager :

  1. Twitter

  2. Facebook

#EmmanuelMacron #FatouNdiaye #IMANEAYISSI #Enquêteexclusive #IrmaPany #AlainGomis #TONGORO #SibethNdiaye #M6 #FashionMag #Elle #lemonde #SandraNkaké #Vogue #SarahDiouf #PrésidentEmmanuelMacron #Président #ElieKuamé #SekouDiawara #RokhayaDiallo

mvse-website-logo 2.gif
0

HOW IT BEGAN ?

I had no plan! Here is my truth. Didn’t hire a storyteller and will not lie so here I am! An avid life lover, who traveled enough to feed her creativity. The glamorous, the nomad, the retro, the clean and opulence… I’ve seen and loved them all. Life is too short to have rules and structures when it comes to art.. “You have to choose what your brand should look like”- they said… I want my brand to be felt… Fragments of emotions captured on textiles that’s all: MVSE.

BE SOCIAL WITH US 

  • Instagram
  • Facebook

Sign-up for our emails to be among the first to gain access to exclusive MVSE news, updates, and New collection arrivals.

©MVSE.