MES FABULEUSES VACANCES AUX PHILIPPINES !

Je viens de passer les plus belles vacances de ma vie aux Philippines !

N’étant pas une grande fan de l’Asie, j’étais persuadée que j’allais me tourner les pouces dans univers bien trop loin de mes aspirations… Comme vous avez pu le lire (ou non) dans mon article sur Singapour, je n’avais pas réellement aimé) alors, dites-vous bien que lorsque mon père a choisi de souffler ses 50 balais à Hong Kong j’ai avalé fort ma salive en espérant qu’il change d’avis… Fort heureusement mon frère a proposé une autre destination plutôt peu commune (dans la mesure où nous n’en avions jamais parlé en famille) : les Philippines. Allez savoir pourquoi c’est passé dans sa tête, je ne sais pas…

Soit…. Ayant une deuxième destination à la clef, je me suis permise de ne les rejoindre que pour la deuxième partie des vacances (après Hong Kong) et suis arrivée aux Philippines le jour de son anniversaire pour qu’on puisse tous profiter de ce moment en famille. Je viens d’une famille nombreuse où nous sommes 6 enfants alors, autant vous dire que c’est rarissime d’avoir la chance de se retrouver tous ensemble (et encore, il en manquait un).

Oh la la… Qu’est-ce que j’ai adoré les Philippines… Une incroyable expérience tant visuelle que humaine située au Sud-Est de l’Asie.

Sur la Plage de Coco Grove


Je précise que si vous cherchez de vacances pour vous arracher la gueule (si c’est comme cela que ça se dit), vous pouvez fermer cette page de suite. Les adeptes du bronzage, les plongeurs, les amoureux de la nature, de la découverte, de l’aventure etc… Bienvenus !

Les plages idylliques, les lagons, lacs, les rizières, les maisons sur pilotis et les plages de sable abondent. Ceux et celles qui préfèrent l’aventure, pevent faire des activités en quad, de l’escalade, de l’accrobranche etc…dans les îles et villes qui le permettent (attention à la poussière qui est sincèrement peu agréable pour les yeux) mettez impérativement des lunettes ! (on se chope assez rapidement une conjonctivite).

Bref, ce voyage était une première pour tant de choses !

Just Beacause…


C’était ma première fois en business avec le A380 sur Emirates… Incroyable moment de découverte. J’étais une petite villageoise dans un avion trop sophistiqué pour moi (j’adore cette impression) vous savez, aujourd’hui nous sommes assez vite blasés par tant de choses que, ce sentiment de « petite fille » qui rentre pour la première fois dans un magasin de jouet est un des plus beaux à vivre…..

Lounge de folie où les plus grands champagnes et vins nous étaient servis (je ne bois pas tant que cela donc ça n’a pas changé grand chose) en revanche, j’ai mangé comme une reine et bu tous les cocktails du skybar ! Quoi ? Oui, vous avez bien lu, il y a un bar dans l’avion pour les first et business class ! Celles qui ont passé les vacances au travers de mon compte snapchat pourront clairement vous raconter mon euphorie permanente durant ces magnifiques vacances !

Le skybar de Emirates


Bref, Arrivée à Manille, j’ai rejoins ma famille au Discovery Primea (un 5 étoiles assez sympa.) j’ai bien profité pour prendre un bain devant la TV de la salle de douche (par contre l’eau n’était pas bouillante comme je l’aurais souhaité).

Dream a little BUBBLE A LOT !


Pourquoi Manille alors ? C’est assez simple. La plupart des vols internationaux atterrissent sur l’île de Luçon sur laquelle on trouve Manille, la capitale philippine. Une ville bruyante où se côtoient la richesse et l’extrême pauvreté..

HELLO MANILLE (mon frère est tellement habitué à ma personnalité folklorique qu’il ne me calcule même plus)… Sur la photo je porte le collier que l’hôtel nous a offert à l’arrivée.


Malheureusement, nous n’avons pas pu prendre la température de la ville (sauf moi ahah, mes vacances ayants été prolongées), j’ai eu le temps de visiter cette île en fin de vacances (toute seule comme une grande). .

Enfin…, Nous avons à peine eu le temps de souffler les bougies du padre que le lendemain matin nous étions dans un autre avion à destination de Coron, un petit bout de paradis sur terre.

Ps : la vue de l’avion en arrivant à Busuanga est grandiose (îles et lagons bleu turquoise; il est préférable d’être assis aux sièges de gauche de l’avion).

C’est au Busuanga Bay Lodge que nous avons résidé pour quelques jours. L’accueil était remarquable et les gens encore plus ! Ps : les philippins sont tellement gentils. Je ne sais pas comment on fait pour être si accueillant et chaleureux. Même avec toute la volonté du monde je n’y arriverais pas. Je n’ai jamais vu (tout au long de mes voyages) un peuple si gentil…

BUSUANGA BAY LODGE


Bref, je ferai des articles séparés pour vous parler des différents hôtels dans lesquels j’ai résidé, ce que j’y ai mangé, qu’est-ce que j’ai aimé, détesté etc… Si je le fais là, mon article fera des kilomètres et, je n’ai envie de fatiguer personne ! Je vais donc condenser le tout en vous parlant de plusieurs îles sous différents aspects.

L’aéroport de Busuanga se résume à une piste d’atterrissage et un terminal de quelques mètres carrés, qui ne semble être occupé qu’à l’arrivée ou au décollage d’un avion.

PREMIER CONSEIL : Ne voyagez pas chargé. Un trolley de 14 kilos maximum est idéal. Si vous arrivez à voyager léger, prenez le minimum que vous garderez en bagage à main (c’est possible, mon frère et ma sœur l’ont fait)… Il y a donc bien des extraterrestres sur cette terre.

Pour « sauter » d’îles en îles, ça vous dispense de l’attente de vos valises y compris du risque qu’elles n’arrivent pas le jour même. N’emmenez aucune chaussures à talons. Prenez des vêtements que vous pourrez mettre au moins 2 à 3 fois dans le séjour (genre short en jeans, robe en coton, débardeur etc..) et prenez un anti moustiques. Il n’y en a pas partout rassurez-vous mais, quand vous allez à l’aventure en altitude etc.. ça aide sincèrement !

The girl who walks In the sun..


Arrivés, des dizaines de vans attendent les passagers avec leurs noms inscrits sur une ardoise afin de regagner leurs hôtels respectifs. Nous prenons le 1er qui nous convient pour rejoindre la ville de Coron (30 min de trajet ; piste partiellement bétonnée).

VANESSAAAAAA !


Sur l’île Busuanga et les autres également, les principales activités touristiques sont la plongée, la visite de l’île et ses paysages idylliques… (nous avons fait Coron, Palawan, Dumaguete, Siquijor, Bohol), les sources d’eau chaude des lacs notamment « Kayangan Lac », des réserves animalières qui font mal au cœur à en mourir tellement les animaux sont tenus en captivité dans des conditions horribles…

Les îles sont idéales pour tous les types de plongeurs  (je suis débutante dans le domaine et pourtant j’ai adoré). Comme mon frère n’a rien fait de bon avec sa Go Pro qui est restée déchargée au fond de son sac le long du séjour, je n’ai même pas pu prendre des photos sous l’eau des magnifiques coraux, d’épaves de navires, des variétés de créatures marines et pas même des amis de Némo et Polochon !!!

HELLO !


Oh, c’était aussi pour moi une première que de voir une eau aussi transparente ! Tellement beau et délirant que de pouvoir tout voir.. J’ai presque eu le même sentiment de la fois où j’ai vu la neige pour la première fois (ça par contre ça remonte) !

Côté aventure, nous sommes allés à la découverte des Chocolate Hills (rien à voir avec le chocolat)… J’ai été tellement déçue de voir que non seulement il n’y avait pas de dégustation de chocolat sur place, mais que en plus de ça, il n’y avait pas de chocolat tout court ! Cela s’appelle juste les Chocolate Hills parce que ce sont des montagnes de couleur marron qui sortent de nulle part et se recouvrent d’herbes selon les saisons.. Mais bon.. C’est une curiosité géologique qui a fait la renommée de l’île alors pourquoi pas !

Explorer l’île en louant un quad ou un buggy a été une belle expérience. J’avais envie de foncer à fond mais j’avais ma mère avec moi dans la voiture alors, autant vous dire que ce n’était pas le moment de jouer à l’intrépide !

Les rizières …


ON THE ROAD TO CHOCOLATE HILLS


CHOCOLATE HILLS


Ah il faut trop que je vous partage une petite histoire ! La petite île de Panglao sur laquelle nous avons été quelques heures est une des Mecque de la plongée aux Philippines certes mais pas seulement : Elle abrite le Tarsier ! C’est un animal nocturne, anxieux et suicidaire (oui vous lisez bien)… Nous sommes allés le voir dans un silence total et j’ai pu prendre une photo sans le flash ! Le tarsier des Philippines est l’un des plus petits primates du monde (max 10cm de hauteur et 120g). Mon frère avait raison lorsqu’il disait que ce petit « singe » était particulièrement anxieux… Je riais mais le pire c’est que c’est vrai… Les touristes qui se pressent dans la forêt pour l’observer l’angoissent à un tel point qu’il en vient parfois à se suicider… (J’ai vu des touristes qui n’avaient aucun respect pour cet animal). Ils parlaient fort, mettaient le flash, dépassaient les zones autorisées… (alors que les consignes de sécurités étaient pourtant bien simples et claires)… À plusieurs reprises les guides ont demandé le silence et pas de flash ..,mais que voulez-vous, certains ne respectent juste pas la nature et sont prêts à tout pour des selfies …. (Ma photo est prise sans flash et de loin) j’avais juste un bel objectif… Bref, je vous présente le TARSIER…

LE TARSIER


Je vais vous épargner toutes les anecdotes de mon séjour. Mon compte SNAP a parlé pour moi. Ce que je peux vous dire est ceci :

LOGEMENT :

La chose ultra positive de mon séjour. Du Busuanga Bay Lodge au Atmosphere Spa Resort, en passant par l’hôtel Ceslest, j’ai été logé dans des 4 et 5 étoiles le long de mon séjour. Le cadre était impressionnant pour certain et over rated pour d’autres (je vous en parle dans un prochain article). Les chambres étaient remarquablement propres et le service incroyable ! Nous n’avions même pas besoin de nous servir de l’eau qu’on remplissait nos verres durant le repas… César n’a rien vu face à nous !

Atmosphere Resort


Busuanga Bay Lodge


LE PAYSAGE :

C’est le paradis des plages désertiques et des eaux transparentes avec cocotiers en toile de fond …  Les paysages sont incroyables, très divers et totalement différents de ce qu’on a l’habitude de voir, impossible de s’en lasser…

Twin Lagon philippines


Twin Lagon philippines


Barracuda Lake C’est un lac très profond dont l’eau est à moitié douce, ici pas beaucoup de vie marine mais une eau super transparente et des formations rocheuses intéressantes et puis surtout l’impression d’être au milieu de nulle part (il faut faire d’ailleurs un peu d’escalade pour y arriver).


NOURRITURE :

1 seul mot : relatif ! Sur les îles, cela dépend totalement des hôtels ! Autant à Atmosphere Spa & Resort c’était exquis ! Autant au Coco Grove c’était infecte… Manille en revanche… Ah la la. J’ai principalement mangé Japonais (sous toutes ses formes) et c’était DÉLICIEUX ! La manière dont les plats étaient présentés, le concept de cuir sa propre nourriture face à soi, la fraîcheur des aliments… TOUT Y ÉTAIT !

Un plat qui cuit devant vous et que vous assaisonnez comme bon vous semble !


On en parle ou pas ?


Je ne me lasserai jamais des ramens !


Un plat qui cuit devant vous et que vous assaisonnez comme bon vous semble !


J’ai goûté un nouveau fruit aux Philippines tiens : le calamansi ! Autant vous dire que j’ai bu des calamansi juice en bordure de mer à toutes heures… Je ne connaissais absolument pas ce fruit.. Il a le goût du citron mélangé à la clémentine.. Assez particulier (et très bon) vous pouvez l’apercevoir au dessus de ma boisson (pas la cerise voyons). Il est tout petit. Ici on le consomme davantage en jus (froid ou chaud) et, pour beaucoup, si vous leur demandez du citron pour assaisonner vos crevettes, ils vous ramèneront du calamansi !

Calamansi Juice !


MÉTÉO :

Au niveau de la météo, on m’avait dit « il fait un sale temps aux Philippines à cette période.. C’est la saison des typhons, il pleut tout le temps». Je ne vais pas vous mentir, le jour de notre arrivée sur l’île il a tellement plu et il y a carrément eu un typhon (du côté de manille) qui a arraché quelques petits arbres etc..) Impressionnant… C’est le seul jour où nous avons réellement eu de la grisaille presque décourageante. Le reste du séjour a été fait de beaux instant solaire ! Ma soeur c’est même brûlée au premier degré (parce qu’elle voulait trop bronzer) et que elle ne renouvelait pas son application d’écran total ! Oh, LA BIAFINE (sera votre meilleure alliée)… Il fait humide aux Philippines, il y a beaucoup de vent alors croyez-moi que lorsqu’il fait chaud et humide, le vent ne peut que vous plaire !! C’était presque le même climat qu’à Douala (Cameroun), mais bien plus viable ! En plus, il y a la clim partout alors ça aide.. (par contre ils la mettent vraiment fort) du coup, vous avez souvent très vite très froid.

Il a l’air de pleuvoir ?


Il a l’air de pleuvoir ?


Il a l’air de pleuvoir ?


Il a l’air de pleuvoir ?


LA POPULATION :

D’une gentillesse déstabilisante. Au début j’ai juste pensé que c’est parce que nous étions dans des endroits un peu chic… Mais la réalité est que les Philippins sont sincèrement gentils et aimables. Hier encore j’ai inauguré ma première terrasse au Peninsula (à Paris). J’ai fait l’erreur de demander du sel au serveur qui m’a dit « non mais elles sont déjà salées en fait »… Espèce d’idiot ! Si je veux même le sel pour décorer ma table ça te dérange ?? Et en plus de cela, si tu avais bien fait ton job, je n’aurais pas eu à demander le sel crevard ! Voilà Paris dans toute sa splendeur (et ce, même lorsque nous sommes dans un hôtel étoilé). Bref, Les philippins dégagent beaucoup d’amabilité, de politesse et de gentillesse.  Oh oh oh.. Comment ai-je pu oublier de vous dire que à part Kerry Washington (sur l’affiche OPI) je n’ai rencontré aucune noire durant mes 1 mois de séjour ! PAS UNE SEULE ! Bien entendu, j’ai également croisé USAIN BOLT & KOBY BRIANT sur des affiches. Voilà la seule communauté afro sur l’île (moi avec). Ahaha

(je suis quelque part sur la photo, il faut juste me trouver). Et encore, sur celle-ci on me voit… Tout le village s’est invité sur ma photo du coup, je poste celle où j’apparais encore dessus…


LES SPA & INSTITUTS DE BEAUTÉ  :

Aux Philippines, il y a quasiment autant de spa qu’il n’y a de boulangeries à Paris… J’exagère un peu mais, pour un peu moins de 1000 pesos (environ 20€) vous pouvez profiter des massages d’une heure. Certains resorts proposent des massages en plein air (les meilleurs). L’expérience est divine ! Par contre, niveau manucure et pédicure, je trouve qu’ils ne sont pas encore au point. Le matériel n’est pas là, le talent peine à se démarquer et puis bon, c’est très basique. Pour ce qui est des salons de coiffures, ils ressemblent étrangement à ceux de Paris. Fournisseur officiel Kerastase (bise à L’Oréal Paris). Ps : Si vous lisez cet article et que vous êtes noires, sachez que vous n’aurez rien d’intéressant niveau beauté ou maquillage pour vous. Contentez-vous d’une pose de vernis et d’un bon massage. Tout est pour les « fair skin, light skin » aux Philippines. Chapeau bas à Make Up Forever (seule marque que j’ai vu, reconnu et qui proposait des teintes pour peaux noires)… Et, je suis persuadée que vu qu’il y a très peu de noires dans l’île la plus latine d’Asie, ils le font en étant certain de perdre sur ces stocks… Mais bravo tout de même parce que ça m’a marqué !

Elles n’ont pas encore de bains à remous mais des petits cabas en rotin et des spray contenant des émoliants pour les cuticules …


MAIN CHICKS !


Atmosphere Spa


LES DÉPLACEMENTS :

Dans les îles on peut se déplacer en tricycle (hyper drôle) et sacrément petit. Les conducteurs vous diront de monter à 6 + lui = 7, mais je vous assure que à 3 nous sommes déjà très à l’étroit. Pour ceux et celles qui veulent se la jouer BCBG, prendre la voiture de l’hôtel est tout à fait possible mais nous, on voulait vivre comme des aventuriers !!! A Manille, le moyen de locomotion populaire ici qui équivaut à la RATP ici sont les JEEPNEY. Ce sont à l’origine des Jeeps abandonnées par l’armée américaine à l’issue de la Seconde Guerre mondiale, réputées pour leurs décorations flamboyantes et le nombre impressionnant de passagers qu’elles peuvent transporter. (Je n’ai pas essayé ça par contre… Trop trop local pour moi).

JEEPNEY


L’ARCHITECTURE :

Dans le quartier historique  » intra-muros » (à Manille), quelques vestiges de l’architecture espagnole coloniale subsistent encore… Les diverses visites des maisons occupées par les premières civilisations métissées (espagnoles, philippines) ont été une découverte absolument enrichissante. Je n’ai pas eu le droit de prendre de photos mais c’est absolument à voir ! Ailleurs, les constructions modernes à l’américaine ont pris le dessus. Le quartier des affaires, chic et résidentiel, Makati  est mon préféré ! J’y ai résidé mes derniers jours. Il concentre bars, boîtes de nuit (je n’ai pas d’avis dessus je n’y suis pas allée) et restaurants en tous genres. Si une escale sur place vous le permet, il est intéressant de programmer une balade dans le parc Rizal ainsi que le centre commercial Green Belt. On y mange particulièrement bien et il est hyper beau (un jardin en ville)… D’accord, vous pouvez passer par le musée Ayala mais je vous assure que vous n’y apprendrez pas davantage que si vous allez avec un bon guide (comme j’ai eu la chance d’en avoir) à « Intra-Muros »…

ÉGLISE SAINT-AUGUSTIN Quelle belle opportunité que j’ai eu… Construite entre 1586 et 1606, cette église est la plus vieille de Manille et l’une des plus anciennes des Philippines… Elle est déclarée patrimoine de l’humanité par l’Unesco. Un réel joyau baroque de l’époque coloniale (dans lequel je ne me marierai jamais parce que la rumeur veut que aucun mariage fait dans cette église n’ai fait long feu…). J’en profite d’ailleurs pour vous dire que le divorce n’est pas autorisé aux Philippines (les gens se séparent juste officiellement) mais pas de possibilité de se remarier (car pas divorcé)… Bref cette église est incroyable de part son histoire. Elle a été endommagée à de nombreuses reprises suite à différents tremblements de terre depuis le XVIIe siècle et aux bombardements de 1945 tout le monastère dans lequel elle résidait a été détruit dans son ensemble (seule l’église est restée quasiment intacte avec bien entendu, des dégâts mais pas à la hauteur des attaques faites à l’encontre du lieu).. On peut admirer son intérieur baroque et ses peintures en trompe l’œil réalisées au XIXe siècle par des artistes italiens (ce que vous voyez sur le plafond ne sont pas des sculptures mais des peintures… J’étais bluffée). Ps : c’est bien la PREMIÈRE FOIS DE MA VIE que j’entre dans une ÉGLISE et trouve une représentation de JESUS NOIR… Pas métisse .. Pas quarteron .. NOIR..


Bref, j’ai passé un long et beau séjour (trop peu valorisé dans cet article) il fallait le vivre pour l’aimer autant ! Je remercie mon père d’avoir concocté ce fabuleux voyage avec l’aide de la compagnie MARCO VASCO (qui a été tout simplement parfaite en tous points). Merci à ma famille pour l’ambiance et tout l’amour que je reçois depuis de très longues années déjà et merci à la vie de me laisser toujours et encore prendre le bon pli …

Bisous du ciel (oui, il y a le wifi dans l’avion)


Oh, et, laissez-moi trinquer au SKYBAR avec le personnel Emirates histoire de prolonger mes vacances le temps de quelques heures de vols en plus…  (8h + 4heures d’escales + 7h)… Ça fait long tout de même.. Il fallait bien s’occuper !

Flying is a lot more fun when you get to be the bar tender of the plane !! Yup… This is a parteyyyyy ….


DERNIER CONSEIL et après je vous laisse : NE PAYEZ RIEN PAR CARTE (retirez de l’argent) d’après les conseillés d’agence, c’est l’un des pays où il y a le plus de détournements de CB !

Partager :

  1. Twitter

  2. Facebook

#twinlagon #blanches #eau #Asiedelest #sable #Institutsdebeaute #beauté #atmospherespa #tarsier #Love #Philippines #atmosphereresort #vacances #makati #Emirates #plage #chic #soleil #atmosphere #manucure #MarcoVacso #noires #esprit #busuanga #cocogrove #Mer #coron #Manille #philippins #busuangabaylodge #église #Lequartierdesaffaires #gentillesse #LOUNGE #INSTITUT #Spa #eglisesaintaugustin #Snap #fabuleux #fariskin #anniversaire #skybar #Corps #voyage #Asie #Snapchat

mvse-website-logo 2.gif
0

HOW IT BEGAN ?

I had no plan! Here is my truth. Didn’t hire a storyteller and will not lie so here I am! An avid life lover, who traveled enough to feed her creativity. The glamorous, the nomad, the retro, the clean and opulence… I’ve seen and loved them all. Life is too short to have rules and structures when it comes to art.. “You have to choose what your brand should look like”- they said… I want my brand to be felt… Fragments of emotions captured on textiles that’s all: MVSE.

BE SOCIAL WITH US 

  • Instagram
  • Facebook

Sign-up for our emails to be among the first to gain access to exclusive MVSE news, updates, and New collection arrivals.

©MVSE.