Quand j’ai dit que j’étais « normale » j’ai peut-être un peu exagéré.

Quand j’ai dit que j’étais « normale » j’ai peut-être un peu exagéré.

Je n’ai jamais été une enfant « regular » j’étais créative, tête brûlée, récalcitrante, drôle, gaffeuse, intelligente quand j’en avais envie/besoin (mais surtout pas quand on me le demandait), rigolote, déterminée et hyperactive, extravagante, extravertie et pourtant très timide (oui oui j’ai été une grande timide) garçon manqué sur les bords mais bien plus « princesse » encore… Je pense que rien n’a changé….

J’ai juste appris à mieux gérer ce trop plein de caractère que les gens aimaient qualifier de défauts… Merci à ma mère qui a toujours respecté ma personnalité « incomprise » surtout dans un contexte Africain. Qui a su comment m’orienter au mieux dans « qui je suis » et pas dans « ce qu’on préférerait de moi ».

Un petit quelque chose me dit que j’ai eu une part de son caractère parsemé dans le mien et, quelque part, elle comprenait toute mon originalité (je lui dis merci car elle a sauvé ma vie en terme d’équilibre, d’affirmation et de quiétude). Quant aux réalisations, j’en suis l’unique capitaine.

Être soi est la meilleure chose qu’un parent puisse donner à son enfant.

J’encourage et félicite les mères et pères de mon compte à continuer à orienter leurs enfants à trouver leurs propres voix sans interruptions émises par les bruits du « qu’en dira-t-on ».

Comme l’a toujours clamé ma mère « Nos enfants ne nous appartiennent pas »…. Laissez-les vivre selon leur timing en leurs offrant les meilleurs outils pour s’y retrouver.

Il n’y a de mal à être différent et, avoir des enfants différents ne devrait pas être problématique. Ce qui doit changer, c’est la perception qu’on a de ceux qui ne rentrent pas dans le moule. Au lieu de les y forcer, on devrait saluer le courage et l’initiative qu’ils ont de prendre des voix différentes, hors des sentiers battus.

C’était ma petite pensée du jour.

GODDESS WALL.. je voulais absolument emmener ma sœur @wal_az devant ce mur gigantesque fait par WRDSMTH et Colette Miller, elle était persuadée que j’étais en mode « V qui veut faire la touriste jusqu’au bout ». Ce qu’elle ignorait (et qu’elle va d’ailleurs apprendre via ce post vu que je l’ai tag), c’est que street art situé derrière le Bloc à Downtown L.A a été créé pour inspirer les gens qui arrivent pour vivre leur rêve à Los Angeles. Tout comme on offrirait une bouteille de Veuve Clicquot à une femme entrepreneur (en référence à l’histoire de Barbe-Nicole Clicquot), moi je voulais emmener ma sœur devant ce mur pour lui souhaiter bon vent ! Elle a tout laissé au Congo il y a quelques mois pour ouvrir @wervenice un concep store africain dans lequel seront réunis les trésors mode, art, cosmétiques et design Made In Africa. Un projet noble qui vise à offrir un pont entre l’Afrique et les États-Unis. Alors cheers to those who are pursuing their dreams in LA. .


Partager :

  1. Twitter

  2. Facebook

#personnalité #authentique #yourself #naturel #beyou #beyourslefl

mvse-website-logo 2.gif
0

HOW IT BEGAN ?

I had no plan! Here is my truth. Didn’t hire a storyteller and will not lie so here I am! An avid life lover, who traveled enough to feed her creativity. The glamorous, the nomad, the retro, the clean and opulence… I’ve seen and loved them all. Life is too short to have rules and structures when it comes to art.. “You have to choose what your brand should look like”- they said… I want my brand to be felt… Fragments of emotions captured on textiles that’s all: MVSE.

BE SOCIAL WITH US 

  • Instagram
  • Facebook

Sign-up for our emails to be among the first to gain access to exclusive MVSE news, updates, and New collection arrivals.

©MVSE.