Quels sont ces hommes qui reprennent leurs cadeaux ?

« Donner, c’est donner », dit le proverbe. Mais, certains hommes s’évertuent encore à vouloir reprendre les cadeaux offerts….

Le débat a été lancé au salon de coiffure mardi dernier (on sait bien que le salon de coiffure est un incubateur de grands débats) !

Nous étions naturellement entrain de recenser des histoires assez incroyables sur les hommes qui reprennent leurs cadeaux une fois qu’il y a une séparation. Personnellement je trouve que c’est d’un RIDICULE ! Maintenant, je peux concevoir le « délire » vu que lors d’une rupture, moi même, cela m’arrive de vouloir rendre les cadeaux… (La raison me revient très vite)…

Comme l’a dit une amie au salon de coiffure : « Je te rends quoi ? Rien parce que tu me regardes, tu me dois même encore » !


Cependant, en ayant fait quelques recherches (notamment sur l’idée de départ d’offrir un cadeau), j’ai pu lire que :

1 – Un cadeau n’est jamais un acte gratuit : Comme l’explique le psychologue Joseph Messinger, quand on offre un cadeau à quelqu’un on se fait plaisir tout en faisant plaisir. C’est une manière de faire reconnaître à l’autre que l’on fait partie d’un cercle.

2 – On fait toujours passer un message à travers un cadeau : C’est une façon de faire « ami-ami ». Aujourd’hui, le cadeau peut être une façon de se dédouaner, de séduire, d’acheter, et même de voiler une fourberie…

Penchons nous un peu sur le cas de Celui qui fait un cadeau cher, disproportionné… Cela peut être une forme de bovarisme : un état d’insatisfaction sur les plans affectifs et sociaux avec des ambitions vaines et démesurées. (Il faut montrer qu’on fait un grand cadeau).. Comme une envie de se dorer le blason… Une personne obsédée par l’apparence et les qu’en dira-t-on.

  1. Un ancien pauvre devenu riche qui veut tout prouver (malgré le fait qu’il n’a plus à le faire, le complexe semble ancré).

  2. Un richissime qui a pris l’habitude de tout acheter (y compris les femmes, mais ce cas est bien moins exposé à ce genre de comportement) ou, plus drôle encore,

  3. Un lambda qui a économisé jusqu’à ces derniers « ronds » pour offrir un cadeau dont il ne peut se permettre d’offrir en temps normal (lui il a sérieusement la rage)…


Je crois sincèrement que certains hommes pensent vous acheter en mettant de « l’argent » dans les cadeaux, le confort ou le matériel qu’ils mettent à la disposition d’une femme… (ce sont de gros matérialistes). On aime se cantonner à l’image d’une femme qui aime le matériel mais, vous seriez bien étonnés de voir le nombre d’hommes attachés aux choses superficielles, calculateurs, opportunistes, et petits !

Je ne comprendrai jamais l’audace de cette preuve irréversible de mauvaise éducation que de demander de reprendre les cadeaux. La seule chose que je pourrais justifier dans ce cas de figure est si c’est un bijou de famille (et je trouverais cela étrange pour la femme de ne pas rendre l’objet)… MAIS LE RESTE … c’est zéro !

Personne ne vous a envoyé offrir des cadeaux que vous estimez « trop chers » à la femme qui vous a fait vibrer à une époque. Maintenant que l’amour est terminé vous vous levez la rage au ventre et souhaitez reprendre quoi ? Circulez !

Partager :

  1. Twitter

  2. Facebook

#femmes #cestdonner #homme #reprendre #hommes #Donner #Donné #cestdonné #femme #salondecoiffure #cadeaux

mvse-website-logo 2.gif
0

HOW IT BEGAN ?

I had no plan! Here is my truth. Didn’t hire a storyteller and will not lie so here I am! An avid life lover, who traveled enough to feed her creativity. The glamorous, the nomad, the retro, the clean and opulence… I’ve seen and loved them all. Life is too short to have rules and structures when it comes to art.. “You have to choose what your brand should look like”- they said… I want my brand to be felt… Fragments of emotions captured on textiles that’s all: MVSE.

BE SOCIAL WITH US 

  • Instagram
  • Facebook

Sign-up for our emails to be among the first to gain access to exclusive MVSE news, updates, and New collection arrivals.

©MVSE.