ROSE DESGRANGES | L'hymne à l'amour …

Il y a des histoires qui nous marquent. Une femme, un destin, quelque chose qui s’accroche à notre cœur et qui laisse comme un sentiment d’amour et d’admiration. Aujourd’hui, c’est en découvrant la parfumerie ROSE DESGRANGES (un vrai jardin olfactif), toujours situé sur la rue du Faubourg Saint Honoré depuis 1961, que j’ai rencontré sa fille Patricia (moment très intimident) qui m’a contée l’incroyable parcours de sa mère.

Je vous invite à découvrir le portrait emprunt d’émotions d’une femme exceptionnelle.

Rose Desgranges


Rose Desgranges, issue de la grande bourgeoisie champenoise, arrive à Paris en 1940 accompagnant  sa mère Henriette Rose Desgranges, suite à un drame familial (son père fait des placements en bourse, se retrouve ruiné à cause de la crise de 1929 et, ne supportant pas l’échec, se suicide) alors que Rose n’a que 7 ans.

Sa mère aristocrate se met au travail pour subvenir aux besoins de sa fille mais, fait un AVC après quelque temps et se retrouve hadicapée des jambes. Rose n’a que 16 ans à l’époque. ; Il faut savoir que nous sommes en pleine guerre et, elle se voit contrainte de travailler afin d’assurer la subsistance du foyer, abandonnant son rêve, devenir pianiste.

Elle répond à une petite annonce et rentre comme « petite main » au  Figaro Club, Coiffeur Posticheur renommé, sis au 70 rue du Faubourg  St Honoré, face à L’Élysée, au 1er étage.  Le Figaro Club appartient à Albert Meyer (29 ans), coiffeur adulé des Élégantes du Faubourg. Doté d’un don d’artiste exceptionnel, il dessine sans relâche des coiffures et chignons qu’il propose en exclusivité à ses clientes. Son âme d’inventeur l’amène à fabriquer des colorations sur mesure, végétales. Rose (16ans) intègre définitivement le salon. Très vite, Rose se fait remarquer par sa dextérité manuelle, très douée pour la confection de postiches, perruques, création de décors thématiques pour les vitrines. Elle affiche une beauté époustouflante et rayonne au sein du salon.  Albert tombe fou amoureux de Rose et l’épouse. #gallery-2 { margin: auto; } #gallery-2 .gallery-item { float: left; margin-top: 10px; text-align: center; width: 33%; } #gallery-2 img { border: 2px solid #cfcfcf; } #gallery-2 .gallery-caption { margin-left: 0; } /* see gallery_shortcode() in wp-includes/media.php */

En 1945-1955, Rose transforme la réserve présente dans la cour intérieure classée historiquement cour privée du Duc de Duras en une petite « échoppe » où elle commercialise les accessoires et embellissements pour cheveux ainsi que quelques produits de beauté.

2015 LA BOUTIQUE ROSE DESGRANGE


En 1958, Albert, chimiste de formation, plutôt que d’offrir un joyau pour les 35 ans de Rose, confectionne dans son laboratoire installé à la cave, un jus avec des matières 1ères triées sur le volet, une fragrance comme une dédicace   amoureuse. Affranchi de toute mode, ce parfum incarne toute l’expression de ce que Rose représente pour lui : la féminité affirmée, l’élégance,  la sensualité, la femme active, un style raffiné.

La formule est déposée, protégée et unique. Les clientes du salon passent à tour de rôle pour acheter cette senteur exceptionnelle qui n’est malheureusement pas à vendre. Cette fragrance appartient à une seule et unique femme : ROSE DESGRANGES.

Conservé précieusement sous cloche, j’ai eu le plaisir de découvrir le tout premier flacon ROSE DESGRANGES créé par un maître verrier.


Mais, lors des fêtes du Faubourg qui ont lieu une fois par an, moment de prestige où les plus beaux objets et collections sont théâtralisés, Rose décide en 1961 de faire connaître son parfum et de le commercialiser. Elle installe une fontaine à parfum dans la cour et dépose une larme de son élixir sur les mouchoirs  de ces dames. Tout le Faubourg embaume « Rose Desgranges » !  Son « échoppe » se métamorphose en écrin pour accueillir ce « Parfum à la Française » dédié à Rose Desgranges.

1955 LA BOUTIQUE ROSE DESGRANGE avec La fameuse fontaine d’eau transformée en fontaine de parfum pour les fêtes du faubourg.


À l’heure où la nouveauté fait loi dans le registre olfactif, en 2014, les descendantes de Rose Desgranges (ses deux filles et sa petite fille) ont caressé l’idée de rallumer la flamme du parfum de leur enfance, de retracer un  demi-siècle de sillage à la française et rendre hommage à une création  d’exception. Le 1er décembre 2014, le parfum vintage  « Rose Desgranges » renaît dans son écrin d’origine, au 70, rue du Faubourg St Honoré.

ROSE DESGRANGES LA FEMME & SON PARFUM.


Pour la petite anecdote : Les grands groupes de luxe ont voulu racheter ROSE DESGRANGES le parfum pour en faire ce qu’ils veulent mais, sa propriétaire n’a jamais été séduite par l’idée de laisser échapper un bien si précieux qui était : une preuve d’amour éternelle.

Partager :

  1. Twitter

  2. Facebook

#olfactif #rue #femmes #Faubourg #lélégance #DucdeDuras #PARFUMS #FigaroClub #RoseDesgranges #FaubourgStHonoré #rueduFaubourgStHonoré #Portrait #jus #unstyleraffiné #féminitéaffirmée #flacon #femme #parfum #Desgranges #lasensualité #lafemmeactive #70 #fragrance #enfance #portraits #rose

mvse-website-logo 2.gif
0

HOW IT BEGAN ?

I had no plan! Here is my truth. Didn’t hire a storyteller and will not lie so here I am! An avid life lover, who traveled enough to feed her creativity. The glamorous, the nomad, the retro, the clean and opulence… I’ve seen and loved them all. Life is too short to have rules and structures when it comes to art.. “You have to choose what your brand should look like”- they said… I want my brand to be felt… Fragments of emotions captured on textiles that’s all: MVSE.

BE SOCIAL WITH US 

  • Instagram
  • Facebook

Sign-up for our emails to be among the first to gain access to exclusive MVSE news, updates, and New collection arrivals.

©MVSE.