Une beauté BIOlogique ?

Qu’il s’agisse de soin du visage, du corps ou des cheveux : la cosmétique naturelle gagne de plus en plus de notoriété auprès du consommateur.

Si de nombreuses femmes (moi notamment) ne se sont pas encore jetées les pieds noués dans le BIO, d’autres en revanche (comme ma sœur) ne jurent plus que par cela (comme vous avez pu le remarquer sur mes réseaux sociaux). Même son pop corn est Bion quoi (et je ne plaisante pas) ! En poussant un peu, j’ai presque envie de dire que son pet est bio…

Les chiffres appuient cette tendance : d’ici 2018, le chiffre d’affaires du marché mondial des produits cosmétiques bio et naturels devrait atteindre 9 milliards d’euros (en France). Matières premières biologiques, approvisionnement durable et pensée écologique ne jouent pas seulement un rôle important chez les fabricants, mais ils interpellent de plus en plus la conscience du consommateur. Mais quelles sont les conditions que doivent remplir les produits pour obtenir l’appellation « cosmétiques bio » et quels avantages ont-ils par rapport aux produits traditionnels ? Ce n’est qu’une des questions auxquelles je vais essayer apporter une réponse.

Qu’est-ce que la cosmétique naturelle? Bien que le terme « cosmétique naturelle » ne dispose toujours pas d’une véritable définition légale, les produits répondent néanmoins à certaines exigences spécifiques. En premier lieu, ils ne sont pas testés sur les animaux, leurs ingrédients viennent d’un commerce de matières premières durable et équitable et sont d’origine naturelle. Ensuite, les cosmétiques naturels sont généralement exempts d’additifs tels que les paraffines, les dérivés du pétrole, les huiles minérales et les conservateurs synthétiques. Enfin, qu’il s’agisse d’un véritable produit à base de plantes ou pas, c’est la présence d’un label de qualité qui indiquera la nature du produit au consommateur.

La cosmétique bio, est-elle meilleure que la cosmétique conventionnelle ? La cosmétique bio apporte plusieurs avantages à la fois. Par exemple, de nombreux produits à base de plantes sont plus adaptés aux peaux sensibles. La qualité des ingrédients est en général très élevée. Beaucoup de consommateurs sont par ailleurs confus au sujet de l’utilisation d’ingrédients à base d’hormones dans les produits conventionnels. En effet, la cosmétique bio se refuse à utiliser ces derniers. CEPENDANT, je reste concrète et trouve (selon ma propre expérience), que les produits conventionnels fonctionnent mieux sur mes cheveux que le BIO. Ce qui est excellent en soins BIO/Naturels, ce sont les bains d’huiles. (Baobab, coco, argan, avocat etc…) mais, sur mes cheveux défrisés, les shampoings, après shampoings, masques qui comportent des silicones etc me vont plutôt bien. Mon cheveu a besoin d’être gainé. (Voilà, je l’ai dit, je l’assume), je ne suis pas à 100% convaincu par l’efficacité du Bio sous tous les plans.


La cosmétique bio, peut-elle provoquer des allergies ? Le risque d’allergies est plus élevé chez les personnes qui sont sensibles à certains ingrédients naturels (jusque là c’est logique non ?) parce que j’en ai toujours quelques unes qui me balancent « j’ai fait une allergie à ça, je ne comprends pas alors que c’est Bio »… EEEUUUUuuuuuhhh comment te dire… L’utilisation d’huiles essentielles est par exemple souvent pointée du doigt. Cependant, les produits naturels sont généralement bien tolérés par notre corps.

Qu’en est-il de la durabilité des produits cosmétiques à base de plantes ? D’une façon générale, la cosmétique naturelle est plus propice à la formation de micro-organismes qui causent sa détérioration. Ceux qui utilisent des produits cosmétiques naturels devraient connaitre les règles suivantes :

  1. Respecter la date d’expiration

  2. Utiliser un produit dans les meilleurs délais après l’ouverture

  3. Conserver à température ambiante

  4. Protéger des rayons directs du soleil

Que faut-il savoir lors du passage à la cosmétique naturelle ? Parfois, la peau nécessite un peu de temps pour s’adapter aux substances naturelles (on va dire que la mienne n’y ai pas encore). Il se peut que des irritations ou des impuretés apparaissent lors du passage aux produits bio. D’ordinaire, ces réactions cutanées disparaissent deux à six semaines après la première application. Dans le cas contraire, il s’agit peut-être d’une allergie et vous devriez arrêter l’utilisation.

Partager :

  1. Twitter

  2. Facebook

#creme #beauté #coco #cosmétiquesnaturels #cheveux #Cosmetics #visage #Huiles #naturel #cosmétiques #teint #organic #naturelle #huile #HuiledArgan #soin #cosmétique #huiledecoco #huiledebaobab #Organique #Bio #biologique #Corps #huilesessentielles

mvse-website-logo 2.gif